Job Coach > Votre employeur potentiel vous demande des références? Tout ce que vous devez savoir

Votre employeur potentiel vous demande des références? Tout ce que vous devez savoir

Après avoir envoyé votre dossier de candidature ou, au plus tard, après l’entretien d’embauche, vous aurez droit à la question: « Pouvez-vous nous fournir des références? » Pour cela, vous devez savoir de quoi il s’agit, ce qui est autorisé et pourquoi vous ne devriez jamais refuser.

Les références permettent aux responsables RH de mieux définir votre profil

Les recruteurs demandent des références auprès de votre ancien employeur pour mieux définir et évaluer votre profil. Ils le font également s’ils ont des questions ou si le certificat de travail n’est pas formulé de façon très claire. En effet, selon la loi fédérale sur la protection des données, les références fournies doivent correspondre à l’ensemble des informations contenues dans le certificat de travail. Même si l’idée qu’une tierce personne donne des informations sur vous vous met mal à l’aise, vous ne devriez jamais refuser que votre employeur potentiel demande des références sur vous. Vous risqueriez de donner l’impression d’avoir quelque chose à cacher.

Choisir les bonnes personnes pour fournir des références

Toutes les personnes ne sont pas adéquates pour fournir des références sur vous. Par exemple, vos parents/amis proches ne seront d’aucune aide aux recruteurs si ceux-ci n’ont aucune expérience professionnelle avec vous. C’est pourquoi vous devriez plutôt citer des personnes capables de donner des informations fondées sur votre quotidien professionnel. En règle général, il s’agit de vos anciens employeurs/supérieurs hiérarchiques/collègues ou des personnes qui ont signé votre contrat de travail. Dans l’idéal, les références fournies vous sont favorables, afin de confirmer la bonne impression que vous avez faite à votre employeur potentiel. Toutefois, si vous n’avez pas envie de citer votre ex-employeur, vous n’y êtes pas obligé(e). Veillez simplement à bien justifier votre décision, au risque de donner l’impression que vous avez quelque chose à cacher. Dans tous les cas, il vous faut prévenir en amont les personnes que vous souhaitez citer en référence qu’elles pourraient recevoir un appel de votre employeur potentiel.

Pour demander des références sur vous, le recruteur a besoin de votre accord

Pour des raisons de protection des données, un employeur potentiel ne peut demander des références qu’avec la confirmation/l’accord du candidat. C’est également pour cela que les personnes citées en référence doivent être informées directement par le candidat qu’elles ont été mises en référence et qu’elles ont l’autorisation de donner des informations. On ne fait pas la différence entre avis professionnel et personnel. Du moment qu’une personne active dans le recrutement demande des informations sur un candidat dans le cadre de son activité, il s’agit de références. Cependant, si quelqu’un demande des références à votre sujet derrière votre dos, il s’agit d’une violation de la loi sur la protection des données.

Questions posées à vos références

Outre les questions spécifiques sur votre poste, les recruteurs posent également des questions plus générales sur votre personne. Ces dernières visent à aider votre employeur potentiel à comparer votre propre perception de vous-même, dont vous avez discuté pendant l’entretien d’embauche, et la perception d’une tierce personne. Voici quelques exemples de questions posées aux personnes mises en référence:

  • Quel souvenir gardez-vous de Madame/Monsieur XY?
  • Pourquoi Madame/Monsieur XY a-t-elle/il quitté votre entreprise?
  • Quels sont les points forts et les points faibles de Madame/Monsieur XY?
  • Comment se comportait-elle/il vis-à-vis de ses supérieur(e)s / de l’équipe / des clients?
  • Madame/Monsieur XY avait-elle/il un rôle de modèle / une fonction de cadre et comment l’a-t-elle/il géré?

Si vous souhaitez savoir exactement quelles informations le recruteur cherche à obtenir de vos personnes de référence, vous pouvez le lui demander. Quant aux références fournies par la personne en question, vous pouvez également demander à cette dernière de vous mettre au courant.

Ecrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas diffusée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles connexes

UX Designer – kesako ? Découvrez un des nouveaux métiers du web [interview]
Comment se lit vraiment une offre d’emploi?