Job Coach > 10 activités à commencer dès à présent pour enrichir votre CV

10 activités à commencer dès à présent pour enrichir votre CV

Pour faire la différence lors d’une postulation, il convient parfois d’améliorer quelques points de son dossier de candidature. A commencer par son curriculum vitae, voici dix activités faciles à débuter afin de le muscler.

1. Effectuer un stage

Aujourd’hui plus que jamais, un stage représente un véritable atout dans un parcours professionnel. Il permet non seulement de vous faire découvrir le monde du travail, mais aussi de mettre en pratique vos connaissances, d’acquérir une expérience professionnelle tout en élargissant votre réseau. L’idéal est d’effectuer un stage dans le secteur visé pour un futur job. Cela vous permettra d’apprendre au contact des professionnels. Et peut-être même d’obtenir une proposition d’embauche si vous avez pleinement répondu aux attentes de l’entreprise. Ce n’est pas systématique, mais cela arrive régulièrement. Si tel n’est pas le cas, vous aurez au moins la possibilité d’ajouter une expérience enrichissante à votre CV.

2. Apprendre une langue

C’est presque une évidence, mais parler couramment une deuxième langue (ou plus) est un atout de taille dans un dossier de postulation. Cela vous permettra de vous démarquer lors d’une prochaine postulation. Que ce soit en ligne, en présentiel ou lors d’un séjour linguistique, il est possible de se lancer dans une telle aventure. En optant de préférence pour des langues recherchées par les employeurs. L’anglais ou l’allemand viennent immédiatement à l’esprit, mais pourquoi ne pas apprendre le chinois, le russe ou le japonais? Cela peut être une manière originale de taper dans l’œil d’un futur recruteur.

3. Rejoindre une association

Une expérience associative renvoie toujours une image positive. L’idéal est de rejoindre une association qui correspond à son projet professionnel, cela permet de donner du sens à la démarche. Si vous souhaitez travailler dans les nouvelles technologies, par exemple, il existe de nombreuses associations actives dans l’informatique. A noter, et c’est une bonne nouvelle, que tout un chacun peut devenir bénévole et proposer ses services. Et ainsi muscler son CV car le recruteur se dira non seulement que vous disposez d’un évident esprit d’équipe, mais aussi que vous savez donner de votre personne pour les choses qui vous tiennent à cœur. Deux qualités clairement appréciées dans le monde du travail. Vous pouvez mentionner une telle expérience dans la rubrique «Expériences extraprofessionnelles», par exemple.

4. Miser sur l’étranger

De nombreuses entreprises suisses ont des activités à l’international. Que ce soit en Europe, en Asie, aux États-Unis ou ailleurs. Dès lors, elles apprécient que leurs futurs employés aient cette capacité à pouvoir y travailler ou tout simplement suivre des affaires aux quatre coins du globe. Que ce soit lors d’un séjour linguistique, d’un cursus estudiantin ou d’un stage, une expérience hors des frontières helvétiques vous permettra de vous positionner au mieux.

Surtout si vous visez des multinationales ou de grandes entreprises qui ont des clients au sein de nombreux pays.

5. Se lancer dans une formation en ligne

Tranquillement installé derrière votre ordinateur, chez vous, il est très facile d’opter pour l’une des innombrables formations en ligne disponibles. Elles peuvent être suivies en direct durant les heures de bureau, si votre employeur vous le permet, mais aussi en différé le soir ou le weekend. Cela vous donnera l’opportunité d’améliorer vos connaissances tout en démontrant votre entière motivation. A noter, et c’est important, que les formations de e-learning ont la même valeur pédagogique que celle en présentiel.

6. Perfectionner ses compétences

Pour savoir quelles compétences améliorer, il convient tout d’abord d’effectuer un petit bilan informel. Un tel bilan doit donner une vision d’ensemble de vos points forts, mais aussi des points faibles de votre curriculum vitae. En vous basant sur votre perception, mais aussi celle de vos amis, de vos divers employeurs ou encore d’éventuels recruteurs. Vous avez des difficultés en anglais ? Vous ne maitrisez pas parfaitement certains logiciels informatiques pourtant essentiels dans votre métier? Votre esprit d’équipe est perfectible? Tout mettre à plat permet ensuite de corriger certaines faiblesses. Que ce soit par des formations supplémentaires ou une remise en question plus personnelle.

7. Développer sa curiosité

La curiosité est excellente conseillère durant toute une vie professionnelle. Tout spécialement lorsqu’il s’agit de remplir la rubrique «Intérêts» ou «Activités extraprofessionnelles» d’un CV. Pour éviter d’avoir à inventer des passions que l’on n’a pas (ce qui est toujours une mauvaise idée), autant faire appel à son esprit curieux et découvrir de nouveaux loisirs qui peuvent ensuite être insérés dans son curriculum vitae. La curiosité permet toujours de creuser plus loin avec cet insatiable désir de comprendre le sens des choses. Elle offre donc une belle opportunité de se développer sur le plan personnel et professionnel.

8. Concrétiser un nouveau défi

«Le jour de mes 40 ans, je gravirai un sommet de plus de 4000 mètres!» Se fixer un nouveau défi ne nécessite pas forcément de bonnes chaussures de marche et un piolet. Il peut être sportif, mais aussi intellectuel, humanitaire, touristique. Si vous avez envie de prendre un break de plusieurs mois pour faire le tour de l’Europe à vélo, cela peut aussi vous servir dans votre CV. En effet, certains recruteurs peuvent apprécier ce côté fonceur et déterminé. Ils préfèreront toujours quelqu’un qui a réalisé quelque chose d’unique à un autre candidat qui n’a jamais osé le faire. Vous pouvez mentionner ces expériences sous une rubrique «Expériences extraprofessionnelles», par exemple, ou en parler brièvement dans votre lettre de motivation.

9. Rejoindre un club sportif

Pratiquer un ou plusieurs sports est toujours bien perçu par les recruteurs. Car ils sont souvent conscients qu’un corps sain révèle un esprit sain. On peut très bien faire le choix d’un sport individuel, comme le running ou le cyclisme. Ou des activités sportives à pratiquer à plusieurs

comme le tennis, le football ou le basketball. Mais l’idéal reste de rejoindre un club sportif, cela fera ressortir votre sens de la cohésion et votre engagement à plus large échelle dans le sport concerné.

10. Apprendre à se mettre en valeur

Il est essentiel d’apprendre à parler de soi dans une optique professionnelle. Cela passe donc par une connaissance précise de ses qualités, des accomplissements professionnels réalisés et de ses compétences. Ensuite, il s’agira de les faire ressortir sur le CV de manière évidente. Cela peut être fait dans une rubrique existante ou dans votre lettre de motivation. Ou même oralement lors d’un entretien. Tout le monde dit de vous que vous êtes charismatique et drôle? Cela doit se ressentir à la lecture de votre postulation. Vous travaillez dans l’informatique, mais vous êtes devenu un expert autodidacte en astronomie? Faites-le savoir! Se mettre en valeur, c’est parfois inné, mais cela peut aussi s’apprendre au fil des années…

Articles similaires

Processus de candidature : quelle place pour l’honnêteté ?
10 conseils pour réussir son entretien d’embauche en start-up